ACCORD CADRE ENTRE LA CEBEVIRHA ET l’ISTA : L’ACTE DE MARIAGE VIENT D’ETRE SIGNÉ CE 13 JUIN 2018 A LA CEBEVIRHA

Deux Institutions spécialisées  de la Communauté Economique et Monétaire des Etats de L’Afrique Centrale(CEMAC) signent un accord de partenariat pour des actions visibles et bénéfiques en faveur de la sous-région dans le domaine de la formation et de la recherche.     La Commission Economique du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques (CEBEVIRHA) et l’Institut  Sous-régional Multisectoriel de Technologie Appliquée, de Planification et d’Evaluation de Projet (ISTA) ayant siège à Libreville au Gabon se sont accordé à mutualiser leurs efforts dans l’optique d’optimiser leurs relations. Le Secrétaire Exécutif de la CEBEVIRHA, Pedro Bayemé Bayemé Ayingono a salué la matérialisation de cette signature, fruit de nombreuses démarches, qui permettra une meilleure appropriation des échanges bilatéraux : « nous osons espérer que le partenariat avec l’ISTA devra nous permettre une formation intégrée, intégrale et intégrante aux bénéfices des populations de la sous-région ». Madame Outhman Issa, Directrice de l’ISTA s’est quant à elle, réjouie de cet accord qui permettra aux étudiants de son Institution de bénéficier des stages pratiques et de l’encadrement. En retour, l’ISTA  offre son expertise dans tous les domaines de sa compétence : « nous  sommes en attente de toutes les études qui peuvent être réalisées, le suivi-évaluation des projets déjà exécutés et mises en œuvre par la CEBEVIRHA.Nous avons à cet effet déjà  préparé un pool d’experts juniors et séniors ».   Au vu des deux missions assignées à l’ISTA (la formation des Ressources Humaines de la sous-région et les activités d’études), cet accord vient à point nommé, alors que la CEBEVIRHA  engrange un processus de développement irréversible, au travers du dynamisme de sa nouvelle équipe dirigeante. En marge de cet accord, l’institution prépare activement sa table ronde qui aura lieu très prochainement à Bruxelles. Ce qui permettra une mobilisation de fonds afin de permettre la redynamisation et la mise  sur pied de nombreux projets dans le secteur de l’élevage, de la pêche,  de l’aquaculture et des échanges dans la sous-région. L’apport de l’Institut Sous-régional Multisectoriel de Technologie  Appliquée, de Planification et d’Evaluation de Projets sera donc de mise dans ce processus.

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
Posted in Actualité, Evènement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *