LA CEBEVIRHA AU CHEVET DES PETITS RUMINANTS

La CEBEVIRHA a procédé à la remise de six kits de diagnostics ce mercredi 20 juin 2018 au Ministère de l’élevage et des productions animales du Tchad. Ce don qui entre dans le cadre de l’éradication de la peste des petits ruminants(PPR), est le fruit d’un protocole d’accord entre la CEBEVIRHA et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).La Commission Economique du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques appuie ainsi la direction des services vétérinaires en « kits Elisa » pour la surveillance sérologique de la PPR au Tchad. Ces six kits serviront pour douze milles (12.000) analyses sérologiques. La cérémonie de remise s’est déroulée dans la salle de réunion du dit ministère en présence de nombreux acteurs du secteur de l’élevage. Pour le Secrétaire Exécutif de la CEBEVIRHA, Monsieur Pedro Bayemé Bayemé Ayingono, son Institution, dans son plan stratégique 2015-2025, propose doter la sous-région d’une stratégie de contrôle et d’éradication des maladies prioritaires. Avec pour objectif, le contrôle progressif des maladies animales transfrontalières parmi lesquelles la peste des petits ruminants : « la PPR est une maladie très contagieuse qui cause d’importants dégâts (70 à 80%) dans les troupeaux d’ovins (beliers, brebis), de caprins (chèvres, boucs) dans plus de 70 pays d’Afrique, du moyen Orient et d’Asie » a-t-il précisé. La PPR est un obstacle dans la production locale de petits ruminants. Le responsable de la CEBEVIRHA renseigne que les pertes annuelles dues à ce virus vont de l’ordre de 1,4 à 2,1 milliards de dollars américain chez des millions d’éleveurs. Prenant la parole, le ministre de l’élevage et des productions animales, Monsieur Gayang Souaré a salué le geste de la CEBEVIRHA, partenaire au développement de la sous-région : « ces outils très importants pour nous, permettront de renforcer les capacités de diagnostic de l’Institution de Recherche en Elevage pour le Développement(IRED), afin de mieux contrôler la PPR. Dans son plan de développement 2017-2021, le Tchad s’est engagé pour une augmentation durable des productions animales mais les maladies telles que la PPR sont les premières contraintes à l’atteinte de ces objectifs ».Rappelons que la CEBEVIRHA avec l’appuie de la FAO a coordonné les activités d’élaboration des plans nationaux de contrôle et d’éradication de la PPR dans les pays de la sous-région et à ce jour, chacun de ces pays dispose d’un plan stratégique validé. Le Tchad est actuellement le premier pays en Afrique Centrale à bénéficier de ces kits de diagnostic sérologique.

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
Posted in Actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *