LA CEBEVIRHA EN SYNERGIE D’ACTIONS AVEC L’OCEAC RENFORCE SES MESURES DE PROTECTON CONTRE LE CORONAVIRUS

Rncontre CEBEVIRHA-OCEAC

L’Organisation de la Coordination pour la Lutte contre les Endémies en Afrique Centrale(OCEAC),  en sa qualité d’Institution spécialisée en matière de santé publique de la sous-région, a entrepris une vaste démarche de renforcement des dispositifs  de prévention et de surveillance de la covid19 dans les Institutions spécialisées, Organes, Représentations pays de la CEMAC et de la CEEAC.

 

Selon la situation épidémiologique, la sous-région CEMAC enregistre à ce jour plus de cent trente-cinq mille cas, avec plus de deux mille (2000) décès dus à la covid19.   Le personnel de la Communauté CEMAC n’est pas épargné. Plusieurs de ses travailleurs, parmi lesquels de hauts cadres ont perdu la vie.

L’OCEAC en sa qualité d’Institution spécialisée en matière de santé publique de la sous-région, a reçue, grâce au  plaidoyer de la Commission CEMAC, une dotation financière qui a permis la mise en œuvre de la feuille de route du plan sous-régional  de prévention et de préparation  de la riposte à la pandémie.

De nombreuses stratégies et interventions, selon l’OCEAC, ont été entreprises pour réduire la propagation de cette maladie. Notamment, le renforcement d’une quarantaine de points d’entrées entre les pays de la zone CEMAC, dans la surveillance et la prévention, avec comme cible, les populations mobiles et environnantes. L’accentuation de la  sensibilisation et du  renforcement dans les grandes villes des Etats de la CEMAC.

Pour contribuer à la réduction de la propagation de la pandémie, au sein des structures de la Communauté,   l’OCEAC  a entrepris une tournée dans les organes, institutions spécialisées de la CEMAC et de la CEEAC, dans l’optique de  sensibiliser  et  renforcer le dispositif de prévention, et de surveillance de la maladie  dans ces lieux de travail.

Ainsi, la CEBEVIRHA, institution spécialisée de la Commission CEMAC, en matière d’élevage, de  pêches, d’échanges de produits animaux et halieutiques, a reçu dans ses locaux sis à N’Djaména, ce 22 juin 2021, une mission de l’OCEAC  conduite par le docteur  Brahim SIDI. L’émissaire de l’OCEAC qui avait dans sa suite deux  membres du ministère de la santé Publique  du Tchad, a expliqué les raisons de leur visite, mais aussi des actions entreprises  pour limiter la propagation du virus. Il a éclairé la lanterne au sujet des vaccins homologués  et encourager le personnel de la CEBEVIRHA à se faire vacciner le plus tôt.

Un message bien accueilli par   le Directeur Administratif et Financier(DAF), monsieur  Guy Geslain Miakatsindila, représentant à cette réunion,  le Sécretaire Exécutif empêché.

Le DAF a salué l’initiative et rappelé à ses hôtes les nombreux efforts entrepris par la  CEBEVIRHA, depuis le début de cette pandémie au Tchad. Entre autre, la distribution du gel hydro alcoolique à l’ensemble du personnel, l’installation d’un dispositif de lavage de mains, le contrôle systématique  au termoflash et  le port obligatoire du masque  à l’entrée de l’institution …etc.

Au terme des échanges, Dr Brahim SIDI, a insisté sur le respect des mesures barrières. Il a informé que l’institution recevra de  l’OCEAC dans les jours qui suivent, un important kit de prévention contre la covid19, comprenant : des dispositifs de  lavage des mains, des papiers essuie-tout, des blouses médicales à usage unique, de masques  chirurgicaux  c/5, des visières lunettes de protection, des termoflashs, des gants plastiques lavables, gels désinfectants flacon 500ml et des atomiseurs.

 

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
Posted in Actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *