LA CEBEVIRHA RENFORCE SES RELATIONS AVEC LE MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET DU TCHAD

La Secrétaire d’Etat aux Finances  et au Budget du Tchad, Mme NDOLENODJI  Alixe Naimbaye, a reçu en audience ce 22 octobre 2020, une équipe de la Commission du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques(CEBEVIRHA). Au menu des échanges, le renforcement de la coopération.

Après le Ministère de l’Elevage et des Productions Animales, le Secrétaire Exécutif  de la CEBEVIRHA, s’est rendu avec ses proches collaborateurs  ce 22 octobre 2020, rencontrer  la  Secrétaire d’Etat aux Finances et au  Budget. Dans son mot de circonstance,  le Secrétaire Exécutif  a souligné  l’importance des bonnes relations entretenues par  le Tchad et l’institution qu’il dirige. Il a salué  le  soutien multiforme du Tchad, qui  s’illustre autant sur le volet  du développement que celui de la sécurité.

 En effet, dans le cadre des relations bilatérales  entre la CEBEVIRHA  et les Etats de la CEMAC, il est indiqué que la CEBEVIRHA se doit de contribuer au développement durable , harmonisé et équilibré des secteurs de l’élevage , des industries animales, des pêches, de l’aquaculture ainsi qu’a l’accroissement des échanges  en vue de permettre aux pays d’optimiser les productions nécessaires à l’atteinte de la sécurité alimentaire et de réduire la pauvreté  des population de la sous-région.  Des rencontres  comme  celles-là s’avèrent extrêmement importantes puisqu’elles  contribuent  au renforcement de cette  coopération.

Le Staff de la CEBEVIRHA, s’est saisi de l’opportunité pour présenter quelques  doléances auprès de madame la Secrétaire d’Etat.  Parmi celles-ci, la  mobilisation des arriérés détenus par les créanciers de l’institution. En effet,  la  CEBEVIRHA, comme l’a indiqué le Secrétaire Exécutif  monsieur PEDRO BAYEME Bayemé Ayingono, fonctionne grâce aux ressources tirées de la Taxe Communautaire d’Intégration (TCI). Malheureusement, ces ressources sont utilisées à 90% dans les charges de fonctionnement. Le budget se voit alors complété par d’autres revenus, tels que les  recettes propres, à l’occurrence des loyers de son immeuble. Mais, en  raison la crise pétrolière, sécuritaire et sanitaire, la CEBEVIRHA peine à faire ses recouvrements.

Elle invite de ce fait l’Etat du Tchad à travers son ministère des Finances et du Budget à l’aider dans ce sens. Car ces ressources, selon le responsable de l’institution, permettront  de développer des actions en faveur des populations de la sous-région, durement touchées par les différentes crises.  Madame la Secrétaire d’Etat très réceptive au message du chef de la CEBEVIRHA, a promis dans les brefs délais,  comme le souhaite la politique du  Maréchal Idriss Déby Itno, Président du Tchad, de mettre des dispositifs  permettant d’accompagner la CEBEVIRHA dans la mesure du possible.

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
Posted in Actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *