SANTE ANIMALE: LA CEBEVIRHA OFFRE DES KITS DE VACCINATION POUR LA LUTTE CONTRE LA RAGE AU TCHAD

La journée mondiale de lutte contre la rage s’est  célébrée ce 28 septembre 2021 sur le thème : « La Rage: la réalité, pas la peur ».  En commémoration à cette journée,  le ministère en charge de  l’Elevage du Tchad et  ses partenaires, notamment  la CEBEVIRHA, ont organisé une vaste campagne de vaccination d’animaux domestiques (chiens, chats…) à l’esplanade des fêtes ‘’FEST AFRICA’’ de N’Djaména. Une occasion pour   la CEBEVIRHA, de faire  un don de vaccins en soutien à  la lutte contre cette zoonose virale.

 

Plus de 95% de cas de décès humains suite à  la rage sont dus aux  morsures de chiens enragés. Selon l’OMS, la rage est aujourd’hui présente dans 150 pays dans le monde, dont le Tchad. Les données notifiées à l’OMS indiquent que chaque année, la rage tue plus 59 000 personnes à travers le monde. L’Afrique et l’Asie sont les continents les plus touchés. Environ 30 à 40 % de ces décès s’enregistrent chez  les enfants de moins de 15 ans.

 

La CEBEVIRHA pilier majeur de la santé animale en zone CEMAC, a remis  par le  billet de son Secrétaire Exécutif, Pedro Bayeme Bayeme Ayingono, un important  kit de vaccination au Ministère de l’Elevage et de la Production Animale du Tchad. Le kit était constitué de vaccins antirabiques, des carnets de vaccination, des seringues, et du matériel aseptique.

 

Face à l’augmentation du nombre de cas en Afrique centrale, le Secrétaire Exécutif de la CEBEVIRHA, au cours de son allocution renseigne que la rage, a été déclarée « priorité régionale » à Brazzaville en octobre 2017 et que, la mobilisation internationale préalablement initiée en 2015 par la tripartite OMS/OIE/FAO afin « d’éliminer la rage humaine transmise par les chiens d’ici à l’horizon 2030 » serait  en marche.

C’est dans ce cadre qu’un Programme de Coopération Technique (TCP) « Contrôle durable de la rage humaine transmise par les chiens en Afrique centrale » a été élaboré a-t-il poursuivi, saluant au passage les efforts louables  des partenaires : «  je tiens à remercier solennellement la FAO pour la franche  collaboration ».

 A ce jour, quatre (04) pays de l’Afrique centrale ont, grâce à ce TCP, élaboré un plan d’action intégré de lutte contre la rage selon l’approche une seule santé.  Pour accomplir sa mission, la CEBEVIRHA a élaboré un Plan Stratégique 2015-2025 qui contient plusieurs projets en cours d’exécution dans les pays de la CEMAC. En matière de santé animale, les actions du plan stratégique visent à doter la sous-région d’une stratégie de contrôle des zoonoses et des maladies transfrontalières parmi lesquelles : ‘’la  RAGE’’.

 

Nonobstant les chiffres alarmants,  le Ministre de l’Elevage Abderahim Awat Atteib, rappelle tout en rassurant : «  au Tchad, la rage sévit de façon endémique. Elle occasionne chaque année la mort de nombreuses personnes et animaux suite aux morsures de chiens enragésCes pertes de vies humaines et animales peuvent être évitées si les mesures appropriées sont appliquées. Il s’agit notamment de la vaccination régulière des chiens et chats et de soins immédiats adaptés aux victimes de morsures, avant l’apparition des symptômes ». L’élimination de la rage selon  le ministre,   ne sera possible que grâce à la synergie des efforts : « le gouvernement du Tchad et ses partenaires s’engagent à conjuguer leurs efforts en vue d’éradiquer la rage,  à l’horizon 2030 ».

S'il vous plaît suivez et aimez nous:
fb-share-icon
Posted in Actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.